14 LOGEMENTS INTERMEDIAIRES ET MAISON EN PARTAGE

CONCEPT ARCHITECTURAL

Le début de notre travail conceptuel commence par la cherche de références évidentes et nécessaires à la réalisation du projet, comme celui-ci. Des archétypes de l’épaisseur, comme des éléments fondateurs d’une architecture ancestrale.

L’autre thème abordé sera la promenade architecturale, le lieu de rencontre et de vie, propre aux architectures méditerranéennes, l’idée est de donner aux personnes âgées l’atmosphère de quelque chose que tout le monde connait, afin de rendre l’utilisation de ces espaces plus facile.

Le déplacement, le déménagement à cet âge peut être très mal ressenti, et devra se faire par une transition la plus douce possible.

L’idée de cette coursive est de faciliter les contacts sociaux, elle sera plus généreuse qu’une simple entrée, on pourra s’y asseoir et bavarder, partager avec ses voisins.

Le projet s’articulera autour de ces grands principes :

La mise en place d’une multitude de pointillés donne une lecture globale et changeante du bâti, retrouver une attitude composée d’éléments presque vernaculaires associée à l’imaginaire du village.

L’épaisseur comme origine des éléments fonctionnels, permettra de contenir les pièces « utiles et techniques » et viendra se substituer aux cloisons et murs libérant ainsi le maximum d’espace dans le logement et hors du logement permettant ainsi la mobilité et les déplacements plus faciles.

Ces éléments seront recouverts d’une toiture unique. Cette toiture pourra être traitée indifféremment en dalle plantée ou par une couverture en tuile plus traditionnelle.

Les volumes délimiteront aussi bien l’intérieur que l’extérieur et seront autant de pièces que des filtres ou des éléments constituants le programme.

Nous souhaitons avoir une réponse plus sensible plutôt qu’une analyse pragmatique d’un programme énoncé.

PROJET ARCHITECTURAL

Nous proposons un fonctionnement simple, décomposé en deux entités, l’une comprenant 9 logements et l’autre 5 avec la salle commune attenante.

Les deux bâtis seront disposés dans la grande longueur afin de bénéficier de la double exposition Nord-Sud.

Les logements s’articulent de la manière suivante, un accès direct depuis un espace public central traité en jardin paysagé et parking.

Une coursive couverte partiellement, véritable lieu de rencontre et de partage, « la ruelle du village »

14 logements décomposés en deux bâtiments, composés d’appartement/maisons  traversant donnant accès à un petit jardin privatif dans lequel nous incluons une pièce de taille modeste qui permettra aux personnes âgées de l’exploiter de la manière dont il le souhaite.

Cette pièce supplémentaire est un lieu d’expression libre qui peut devenir un atelier ou une chambre supplémentaire pour la famille en visite, elle permet également de faire évoluer le logement dans le futur ce qui renforce l’attitude durable du projet.

Evidement tous ces logements seront respectueux de l’environnement et des réglementations en vigueur.

Les doubles orientations, la protection solaire, l’épaisseur et l’inertie du bâti sont ici les éléments fondamentaux de notre proposition et s’inscrive dans une démarche contextuelle et durable du projet.

.